Visites

 6394 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Les grues de Nantes et le Guide des pères

Lettre ouverte à Madame le Ministre de la Justice,

La systématisation du recours au judiciaire pour établir des responsabilités parentales est insupportable.

L'instrumentalisation des enfants est intolérable.

La guerre des sexes par enfants interposés, prive des enfants de leurs droits à leurs deux parents.

De plus en plus de pères refusent d'être limités aux rôles de parents visiteurs et subsidiaires, et les responsabilités économiques à l'égard des enfants doivent s'équilibrer entre père et mère.

Notre société n'est plus celle du dix-neuvième siècle, il n'y a pas d'un côté des mères au foyer vouées solitairement aux enfants, et de l'autre des pères laborieux ou irresponsables retenus loin des soucis éducatifs et d'entretien des enfants.

Les mères travaillent et beaucoup de pères restent proches de leurs enfants tout au long de l'existence.

La loi du 4 mars 2002 n'était qu'une étape, la société reconnaît désormais que les pères ont compétence à éduquer leurs enfants.

C'est à la charge d'un gouvernement et de nos ministres, d'établir l'égalité des droits et des prérogatives entre mère et père pour l'éducation des enfants, sans indispensablement passer par le juge sauf dans les cas de parentalité réellement nocive échappant à la possibilité de toute médiation.

Nos parlementaires, les travaux de commissions prévues, doivent proposer de nouveaux textes plus adaptés aux pratiques et aux aspirations des Français.

En lien avec SVP Papa et la Fédération des MCP , nous soutenons la motion de l'association Parents-Enfants-Médiation
 
Certes les juges ont à trancher dans les conflits parentaux mais il faut tout faire en amont pour que les enfants évoluent dans des relations père mère pacifiques et consensuelles.

Il faut renforcer la Médiation Familiale en France et réorganiser les instances judiciaires civiles qui sont dépassées par les drames familiaux.

Les procédures longues et coûteuses ne sont pas la solution à toutes les situations.

Il faut repenser les dispositifs de protection de l'enfant et intégrer les parents le plus possible dans les soutiens de la parentalité et la médiation familiale même avant les risques de divorces et séparations.


  Livres - Papas - Pères - Paternité

^ Haut ^